Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Pompons et Macarons

THE Cheesecake comme à New-York!

THE Cheesecake comme à New-York!

Quand ma cousine vient passer quelques jours à la maison, c'est toujours une fête, car je sais que nous allons partager un moment "pâtisserie" ensemble... Elle arrive toujours avec le dernier accessoire pâtisserie qu'elle a acheté, ou le dernier magazine "Fou de pâtisserie" comme cette fois-ci!

Après avoir feuilleté le magazine et bavé devant de nombreuses recettes plus appétissantes les unes que les autres, nous avons opté pour un choix de gâteau simple et une recette rapide, maintenant qu'à nous deux, nous sommes entourées de trois canailles pour pâtisser!!! 

Nous nous sommes donc lancées dans la préparation d'un cheesecake, en modifiant un tout petit peu la recette initiale, je vous la partage aujourd'hui, car je pense avoir trouvé "LA" recette, en tout cas, celle que je garderai dans mes petits carnets!

La recette initiale vient du blog Cuisine en scène, nous avons légèrement diminué la quantité de sucre, remplacé les biscuits au beurre par des Speculos et rajouté les zestes d'un citron.

Ingrédients: Pour un moule de 20 cm (8-10 parts)

- 175g de biscuits Speculos

- 70g de beurre fondu

- 750g de Philadelphia (on en trouve maintenant assez facilement en grande surface)

- 125g de sucre de canne dont 4 sachets de sucre vanillé

- 3 oeufs + 2 jaunes

- 125ml de crème liquide entière

- Les zestes d'un citron 

 

THE Cheesecake comme à New-York!
THE Cheesecake comme à New-York!

Ce qui change dans cette recette, c'est la cuisson lente à basse température, qui donne à ce cheesecake sa consistance parfaite à mon goût...

Préchauffer votre four à 180°.

Mixer les Speculos en poudre fine, et les mélanger au beurre fondu.

THE Cheesecake comme à New-York!
THE Cheesecake comme à New-York!

Etaler le mélange dans votre moule en remontant sur les bords. J'ai utilisé un cercle à pâtisserie réglable (car mon moule à manqué à charnière n'était pas du bon diamètre, mais ce serait le moule idéal). J'ai placé une feuille de papier aluminium en fond de moule, en remontant bien sur les côtés extérieurs du moule, puis placé le moule sur une plaque à pâtisserie. Nous avons ensuite beurré le moule et chemisé avec du papier cuisson pour faciliter le démoulage.

Le mélange doit être assez "tassé" pour éviter qu'il soit trop friable après cuisson.

Enfourner à mi-hauteur pour 12 à 15 minutes à 180° (ici 15 minutes étaient nécessaires). Sortir ensuite le fond et augmenter la température du four à 200°.

THE Cheesecake comme à New-York!
THE Cheesecake comme à New-York!
THE Cheesecake comme à New-York!

Préparer ensuite l'appareil au cream cheese: Mélanger le Philadelphia avec la crème pour le détendre, puis le sucre, les oeufs un à un et les jaunes. Battre la préparation jusqu'à qu'elle soit homogène. Rajouter les zestes d'un citron.

Verser la préparation sur le fond cuit.

Enfourner pour 15 minutes à 200° puis baisser la température à 100° pendant une heure.

THE Cheesecake comme à New-York!

Laisser refroidir le cheesecake dans le four éteint. (Ici nous l'avons laissé une heure four éteint, puis il a refroidi à température ambiante). Le cheesecake est tremblotant au centre à la sortie du four.

Laisser REPOSER au réfrigérateur pendant 24 HEURES!!! C'est vraiment ce qui a été le plus dur! Nous ne saurons pas quelle texture il aurait eu si nous n'avions pas attendu... En tout cas, 24 heures après c'était PAR-FAIT!

THE Cheesecake comme à New-York!

Alors d'accord, on ne peut pas le nier, cette recette est "riche", 750g de Philadelphia plus la crème fraiche entière, ce n'est pas rien... Mais on n'en mange pas tous les jours n'est-ce pas?

Un petit coulis de fruits rouges aurait été bienvenu en accompagnement (ce sera pour le prochain!)

En tout cas, avec cette recette, on retrouve l'onctuosité et le crémeux du vrai cheesecake new-yorkais, c'est bien simple, le soir-même il n'en restait plus!

 

THE Cheesecake comme à New-York!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article